Le début >> L'information >> Le premier secours >> Le premier secours au coma de foie

Le premier secours au coma de foie

L'insuffisance de foie aigu (le coma de foie). C'est le syndrome clinique, caractérisant par la désorganisation de la conscience et les signes de l'insuffisance petchenotchno-cellulaire conditionnée par la nécrose massive des carreaux du foie. Les raisons les plus fréquentes sont aigu (y compris toxique) et les hépatites chroniques de la diverse étiologie, la cirrhose du foie, en dehors de - et vnoutripetchenotchnaya le blocus de la circulation du sang
Les symptômes. Le coma se développe soudain ou graduellement. Distinguent trois stades du coma. Dans I stade (prekoma) on observe la violation de l'orientation du malade, le ralentissement de la mentalité; les désorganisations du rêve (la somnolence le jour, la veillée dans la nuit), l'instabilité émotionnelle; l'inquiétude motrice; il y a une odeur de foie (de lui il n'arrive pas au blocus portal); la peau sec ictérique avec rastchesami, melkototchetchnymi par les congestions; la langue framboise. Dans II stade (le coma en voie de développement) on observe spoutannost' les consciences les crises de l'excitation avec le délire, changeant par la somnolence et la dépression; apparaissent l'ataxie la diarthrie le branlement claquant des doigts des mains. Dans III stade (le coma proprement de foie) la conscience manque, il y a rigidnost' des muscles des membres et la nuque, des réflexes pathologiques. Dans la phase de terminal les pupilles s'élargissent ne réagissent pas à la lumière. Sont observés la progression de la jaunisse, l'odeur de foie, les phénomènes gemorragitcheskogo de la diathèse, l'hyperthermie se joint souvent l'infection avec les phénomènes de la septicémie.
Le diagnostic. Il faut différencier avec d'autres aspects qui, on définit les raisons du coma.
Les complications : les violations de l'hémostasie, l'insuffisance aiguë rénale, l'asystolie stagnante.
Le premier secours : l'oxygène — 5—6 l/mines, 80—100 ml 40 % du glucose avec le passage sur infouziju 5 % de la solution du glucose ou la solution physiologique jusqu'à 20—30 ml/kg (à l'asystolie le volume diminuer deux fois); au compte-gouttes ajouter 100 mg tiamina khlorida (25—50 mg/amp.), 10 000 ED de l'héparine, 800 mg khlorida du potassium (4 % 20 ml). Introduisent le furosémide — 1-2 mg/kg v/v stroujno. La pression artérielle est soutenue par l'introduction des liquides.
L'hospitalisation : à gastroenterologitcheskoe, infectieux, chirurgical ou toksikologitcheskoe la branche, en fonction de la raison du coma, sur les civières, le malade tourneront de la position sur le dos à la position semi-latérale.

 
«Le premier secours à la paralysie de Landri-Gijena-Barre   Le premier secours à la poliomyélite»